Administration centralisée de Live dans un environnement multi-utilisateur (avec Sassafras)

  • Versions de Live : 9.1 et suivantes
  • Systèmes d'exploitation:Tous

Installer Ableton pour l'utiliser dans un environnement multi-utilisateur, multiposte, nécessite une configuration plus poussée pour :

  • permettre l’usage de licence flottante grâce à Sassafras KeyServer (voir l'article Autorisation ; pour autoriser sans KeyServer, voir cet article dédié)
  • configurer des fichiers partagés et spécifiques à l’utilisateur de façon à minimiser le volume de données (voir Configuration de la Bibliothèque)
  • s’assurer que certains fichiers ne feront pas partie d’un profil itinérant ou bien qu'on ne pourra pas y accéder via le réseau (voir Configuration des chemins d’accès des fichiers)
  • désactiver certain comportement pouvant s'avérer indésirable dans un environnement de laboratoire (voir Autres options).

Ce guide explique comment s’y prendre à chacune de ces étapes. Il s’applique aux versions 9.1 et suivantes de Live. Il est fourni en l’état et ne fournit aucune garantie.

1. Guide de référence rapide

  1. Ajoutez le ou les fichiers de licence que vous avez reçus de la part d’Ableton à votre installation Sassafras KeyServer et redémarrez KeyServer.
  2. Créez le dossier de préférences partagées pour l’édition que vous installez.
  3. Éditez le fichier Options.txt fourni pour inclure l’emplacement de la base des données de Live, des caches et des enregistrements non sauvegardés à un emplacement fixe/hors réseau (-DatabaseDirectory et -DefaultsBaseFolder). Servez-vous du texte générique %%USERNAME%% dans les chemins d’accès pour les emplacements par utilisateur.
  4. Installez Live et lancez-le ; entrez votre mot de passe administrateur lorsqu’on vous y invite si vous souhaitez utiliser ReWire. Si vous souhaitez passer outre cette phase, alors ajoutez la ligne -DontAskForAdminRights à Options.txt. Si Max for Live est intégré dans votre licence, voir aussi comment installer la toute dernière version de Max.
  5. Configurez le dossier d’installation pour les Packs sur un emplacement partagé, fixe dans les Préférences de Live (onglet Library) et installez vos Packs.
  6. Configurez le dossier de la Bibliothèque utilisateur à l’emplacement de votre choix (Préférences de Live, onglet Bibliothèque).
  7. Si vous voulez proposer Max for Live aux utilisateurs sur Max OS X, ouvrez n’importe quel patch Max et saisissez votre mot de passe administrateur lorsqu’on vous y invite.
  8. Déplacez Library.cfg de vos Préférences utilisateur aux Préférences partagées et remplacez le nom d’utilisateur par %%USERNAME%% dans le libellé pour la Bibliothèque utilisateur.

Pour tester ce que vous venez de configurer dans l’emplacement partagé, supprimez votre dossier de Préférences utilisateur avant de lancer Live.

2. Fichiers de configuration

L’essentiel de la configuration de Live est contenu dans le dossier Preferences. Chaque utilisateur dispose du sien propre. Ce dossier est créé à chaque installation de Live au premier démarrage.

Si un utilisateur n’a pas encore de dossier Preferences, Live va le chercher dans un emplacement partagé quand l’utilisateur lance cette installation de Live pour la première fois. Ainsi, vous pouvez créer un modèle de configuration qui fonctionnera pour tous les utilisateurs. Prenez garde à faire toutes les modifications nécessaires à ce modèle avant que les utilisateurs ne lancent Live.

Remarque : Pour tester la configuration-modèle, n’oubliez pas d’effacer toute configuration utilisateur qui aurait déjà pu être créée.

Emplacement des préférences utilisateur :

Mac OS X :

/Utilisateurs/[nom d'utilisateur]/Library/Preferences/Ableton/Live 10.x.x/

Windows :

\Utilisateurs\[nom d’utilisateur]\AppData\Roaming\Ableton\Live 10.x.x\Preferences\

 

Emplacement des préférences partagées :

Mac OS X :

/Library/Preferences/Ableton/Live 10.x.x/

Windows :

\ProgramData\Ableton\CommonConfiguration\Live 10.x.x\Preferences\

Remarque : Remplacez "Live 10.x.x" par le nom de la version que vous installez (par exemple Live 10.1).

3. Authorization

Conditions préalables

KeyServer (le Serveur) doit être installé sur un ordinateur et visible sur le réseau pour tous les clients Live.

KeyAccess (le Client, disponible dans le package Sassafras KeyClient) doit être installé sur chaque machine sur laquelle vous souhaitez utiliser Live, et l’adresse IP ou le nom DNS de l’ordinateur KeyServer doit être fourni au bon endroit lors de l’installation du client.

Si vous n’avez pas KeyServer, vous pouvez suivre à la place la procédure de déblocage normale lorsque vous démarrez Live sur chaque machine (voir Annexe). Dans ce cas-là, l’usage de licence flottante ne sera pas possible.

Configurez l’autorisation :

•Mettez le ou les fichiers de licence (ableton_xxx.lic) transmis par Ableton dans le dossier "KeyServer Data Folder" de votre installation de Sassafras KeyServer.

•Arrêtez et puis démarrez le service KeyServer (un redémarrage ne suffit pas toujours).

•Créez un dossier de préférences partagées pour la version de Live que vous installez.

•Créez le fichier texte simple Options.txt dans le dossier de préférences partagées ou utilisez-en un dont vous disposez déjà. Ajoutez la ligne -Licenseserver

Les informations sur les autorisations réussies et qui ont échouées sont consignées par Live (cherchez le fichier de log dédié aux "Licensing"). Vous pouvez trouver l’emplacement du fichier de log dans l’Annexe.

4. Configuration de la Bibliothèque

La Bibliothèque de Live comprend la Bibliothèque principale, les Packs Live, et une bibliothèque utilisateur, situés à divers endroits.

Les Packs Live peuvent souvent être des fichiers volumineux, et ne devraient exister qu’à une seule occurrence sur une machine unique, et ne pas être inclus dans le profil itinérant. La "Bibliothèque principale" qui fait partie de l’installation de Live, est installée au même endroit que le programme. Tous les autres Packs d’usine peuvent être installés où vous voulez.

Le contenu utilisateur est stocké dans "User folders", qui peut être configuré par l’utilisateur. Il y a un dossier utilisateur spécial, la "Bibliothèque utilisateur", qui devrait toujours exister.

Ajouter des Packs Usine :

•Installez Live sur la machine cliente (ou, si vous créez une image, sur la machine à cloner), et lancez-le. Sur les machines avec des configurations Rewire, vous pouvez être invité à entrer un mot de passe administrateur à ce stade.

•Dans les Préférences → Bibliothèque de Live, réglez le dossier d’installation des Packs sur un emplacement partagé, fixe. Puis installez vos Packs Factory.

•Si vous voulez utiliser Max for Live, assurez-vous d'avoir installé la dernière version de Max. Pour utiliser Max for Live sur Mac OS X, ouvrez n’importe quel instrument ou effet Max en double-cliquant dessus depuis le navigateur de Live 9. Cela évitera aux utilisateurs qu’on leur demande un mot de passe administrateur lorsqu’ils utilisent Max for Live.

•Fermez Live et réglez la configuration du dossier Factory Packs en lecture uniquement, pour que les utilisateurs ne puissent pas installer ou désinstaller des Packs.

Adaptez l’emplacement de la Bibliothèque utilisateur pour qu’elle fonctionne pour tous les utilisateurs :

•Déplacez le fichier Library.cfg (que vous trouverez dans les préférences utilisateur) dans le dossier de préférences partagées. Ainsi, les informations sur les Packs que vous venez d’installer seront automatiquement disponibles à tous les utilisateurs.

•Ouvrez Live, et définissez le dossier de la Bibliothèque utilisateur dans les Préférences → Bibliothèque de Live.

•Ouvrez le fichier Library.cfg dans un éditeur de texte simple, cherchez le libellé et ajoutez le texte générique "%%USERNAME%%" comme indiqué ci-dessous. Tout les utilisateurs doivent pouvoir lire et écrire dans le répertoire contenant les dossiers spécifiques à l’utilisateur, autrement aucun sous-dossier ne peut être créé pour les utilisateurs autres que l’administrateur.

Exemple :

<UserLibrary>
<LibraryProject>
<ProjectLocation />
<ProjectName Value=”User Library” />
<DisplayName Value=”C:\Users\admin\Documents\Ableton\User Library”/>
<ProjectPath Value=”C:\Users\%%USERNAME%%\Documents\Ableton\” />
</LibraryProject>
</UserLibrary>

Si le dossier spécifique n’existe pas encore, il sera créé quand un utilisateur exécutera Live pour la première fois.

5. Déterminer des chemins d’accès aux fichiers

Live conserve des informations propres à l’utilisateur à des emplacements par défaut (voir Annexe), par exemple la base de données centrale, les caches et le dossier des fichiers temporaires de Live pour les enregistrements non sauvegardés. Il est fortement recommandé de configurer tous ceux-ci vers des emplacements fixes/hors réseau.

La base de données en particulier ne devrait jamais être située à un endroit du réseau, puisque cela peut influencer considérablement l’interprétation, voire mener à la corruption de la base de données.

Ajoutez les lignes suivantes au fichier Options.txt dans les préférences partagées :

-DefaultsBaseFolder=<folder for “Live recordings” and “Sample Cache”>
-DatabaseDirectory=<folder for Live's database “files.db”>

Remarque : Ces dossiers doivent être créés à chaque utilisateur. Pour y parvenir, utilisez le texte générique "%%USERNAME%%". Le répertoire contenant les dossiers propres à l’utilisateur doit être accessible en lecture comme en écriture, sinon il est impossible aux utilisateurs en dehors de l’administrateur de créer des sous-dossiers.

Exemple :

-DefaultsBaseFolder=/tmp/AbletonData/%%USERNAME%%/
-DatabaseDirectory=/Users/Shared/Database/%%USERNAME%%/

6. Autres options

Mise à jour automatique, rapports à Live et utilisation des données

Dans le cas d'un laboratoire, nous vous recommandons de désactiver les mises à jour automatiques.

Les protocoles de toutes les actions utilisateur dans le but de signaler les plantages et de recueillir l’utilisation des données peuvent aussi être désactivés complètement si par exemple vos machines clientes n’ont pas accès à Internet ou alors un accès limité.

Ajoutez les lignes suivantes à Options.txt dans les préférences partagées :

-EventRecorder=Off
-_DisableUsageData
-_DisableAutoUpdates

Live en tant que périphérique ReWire

Quand vous exécutez Live, des fichiers sont créés pour que vous puissiez l’utiliser avec ReWire. Sur Max OS X, un alias du moteur de Live est créé dans :

/Library/Application Support/Propellerhead Software/ReWire/

~/Library/Application Support/Propellerhead Software/ReWire/

Sur Windows, le programme d’installation de Live installe ReWire dans :

C:\Program Files\Common Files\Propellerhead Software\ReWire\

Les deux exigent des droits administrateurs.

Remarque n° 1 : Seule la dernière version installée de Live peut servir de périphérique ReWire. Si vous avez plusieurs versions de Live installées sur votre système (par exemple Live 8 et 9, ou Intro et Suite), l’utilisateur sera invité à saisir le mot de passe administrateur dans une boîte de dialogue à chaque lancement d'une version différente. Pour désactiver cette invite, ajoutez "-DontAskForAdminRights" à Options.txt dans les préférences partagées.

Remarque n° 2 : Le terme Hôte définit un ordinateur ou un logiciel qui définit le tempo d’un projet, mais aussi les fonctions de transport telles que Lecture et Stop tandis que Périphérique désigne un ordinateur ou logiciel connecté à l'hôte et qui par conséquent suit le tempo et les modifications du transport envoyés par l’hôte.

7. Appendix

7.1 Emplacements

Exemples d’emplacements de fichiers pour l’utilisateur « alex » et Live 10.1. Les différences entre Live 9 et Live 10 sont précisées lorsque c’est nécessaire.

Mac OS X

Emplacement des préférences partagées :

Macintosh HD/Library/Preferences/Ableton/Live 10.1/

Emplacements des utilisateurs :

Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Library/Preferences/Ableton/Live 10.1/
(Library.cfg, Options.txt, Log. txt)

Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Library/Application Support/Ableton/Live Database/
(files.db, files.db-wal, files.db-shm)

Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Library/Application Support/Ableton/Live Reports/
(emplacement pour les enregistrements d’événements et les rapports d'incidents)

Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Music/Ableton/Live Recordings/
(emplacement par défaut dédié aux enregistrements)

Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Library/Caches/Ableton/Cache/
(emplacement par défaut pour le cache de décodage mp3)

Remarque : dans Live 9 la base de données est stockée ici :
Macintosh HD/Utilisateurs/alex/Library/Application Support/Ableton/Live 9.7.5/Database/

Windows

Emplacement des préférences partagées :

C:\ProgramData\Ableton\CommonConfiguration\Live 10.1\Preferences\
(Library.cfg, Options.txt)

Emplacements des utilisateurs :

C:\Utilsateurs\alex\AppData\Roaming\Ableton\Live 10.1\Preferences\
(Library.cfg, Options.txt, Log.txt)

C:\Utilisateurs\alex\AppData\Roaming\Ableton\Live Reports\
(emplacement pour les enregistrements d’événements et les rapports d'incidents)

C:\Utilisateurs\alex\AppData\Local\Ableton\
... \Live Database\ (files.db, files.db-wal, files.db-shm)
... \Cache\ (emplacement par défaut pour le cache de décodage mp3)

C:\Utilisateurs\alex\Mes Documents\Ableton\
... \Live Recordings\ (emplacement par défaut dédié aux enregistrements)

Remarque : dans Live 9, la base de données et le dossier cache sont situés ici :
C:\Utilisateurs\alex\AppData\Roaming\Ableton\Live 9.7.5\Database\
C:\Utilisateurs\alex\AppData\Roaming\Ableton\Cache\

7.2 Exemple de fichier Options.txt

-LicenseServer
-DefaultsBaseFolder=<path to folder where “Live recordings” and “Sample Cache” reside>
-DatabaseDirectory=<path to folder where Live will create its database>
-DontAskForAdminRights
-EventRecorder=Off
-_DisableAutoUpdates
-_DisableUsageData

Pour en savoir plus sur le fichier Options.txt pour Live.

7.3 Déverrouillage sur chaque machine

Si vous vous servez des licences via le KeyServer, il faut autoriser Ableton Live sur chaque machine cliente séparément parce que l’autorisation standard de Live de type défi-réponse se sert d’une empreinte numérique matérielle dépendant de la machine.

Les données d’autorisation sont contenues dans un fichier "Unlock.cfg". Par défaut, il est créé à l’emplacement suivant quand un utilisateur autorise Live :

Mac OS X :

/Utilisateurs/[nom d’utilisateur]/Library/Application Support/Ableton/ Live 10.x.x/Unlock/

Windows :

C:\Utilisateurs\[nom d’utilisateur]\AppData\Roaming\Ableton\Live 10.x.x\Unlock\

 

Autorisez chaque machine :

•Installez Live sur chaque machine individuelle, puis autorisez-le.

•Après avoir quitté, copiez le fichier Unlock.cfg à l’emplacement suivant pour que tous les utilisateurs de la machine aient la permission de lire ; Live cherchera automatiquement les informations de déverrouillage à cet endroit :

Mac OS X :

/Library/Application Support/Ableton/Live 10.x.x/Unlock/

Windows :

C:\ProgramData\Ableton\CommonConfiguration\Live 10.x.x\Unlock\

 

Remarque : Les utilisateurs ne doivent pas (ré)autoriser.

Fichier de déverrouillage master

Le fait que les informations d’autorisation stockées dans le fichier « Unlock.cfg » sont différentes pour chaque machine cliente rend difficile d’effacer systématique les machines clientes et de les restaurer à partir d’un endroit central (par exemple en se servant d’une image disque).

Créez un fichier de déverrouillage qui fonctionnera sur tous les clients : en copiant le fichier "Unlock.cfg" de client à client avant d’en autoriser un nouveau, les informations d’autorisation s’ajouteront au même fichier. À la toute fin, les clients auront chacun été autorisés une fois et toujours avec le même "Unlock.cfg" ; ce fichier unique donc contiendra des codes de réponse valides pour toutes les machines. Conséquemment, le fichier de déverrouillage "Master" peut servir sur tous les clients, c’est-à-dire qu’il peut être distribué aux machines clientes à partir d’un emplacement centralisé.

Si vous gardez une copie de ce fichier, vous pouvez effacer et réinstaller les machines clientes sans avoir à demander davantage de déverrouillages ou à répéter le processus de déverrouillage sur chacune des machines.