Réduire la charge du processeur

  • Versions de Live : toutes
  • Systèmes d'exploitation:Tous

Une charge excessive du processeur dans Live peut entraîner des coupures son, des craquements ou des bugs dans l'audio et/ou une réponse trop lente dans Live.

Remarque : en règle générale, il est important de s'assurer que vos plugins tiers ainsi que tous les pilotes matériels sont toujours mis à jour avec leurs dernières versions. Vous pourrez trouver quelques recommandations supplémentaires dans notre tutoriel vidéo Learn Live 11: Computer Performance pour vous aider à réduire la charge du processeur.

Live 11

Dans Live 11, le témoin de charge CPU amélioré affiche désormais l'utilisation actuelle (totale) du processeur en plus de l'utilisation moyenne du processeur.

Live 10

Le témoin de charge CPU de Live 10 affiche la quantité de CPU traitant actuellement l'audio, plutôt que la charge CPU globale. Pour obtenir une lecture précise de la charge CPU globale, ouvrez le moniteur d’activité (Mac) ou le gestionnaire des tâches (Windows).

  1. Optimisation des préférences Audio et de CPU de Live
  2. Optimisation des paramètres de la carte graphique
  3. Optimisation des périphériques gourmands en CPU
  4. Optimisation des paramètres des fichiers audio
  5. Optimisation des ressources système
  6. Réduction des limitations du processeur
  7. Mise à niveau des composants de l’ordinateur

Optimisation des préférences Audio et de CPU de Live

1. Abaissez le taux d’échantillonnage

Dans Live, ouvrez les Préférences → Audio. Des taux d'échantillonnage plus faibles vont contribuer à diminuer l'utilisation du processeur. Essayez de le régler sur une valeur de 44100 ou 48000 Hz. L'idéal est de choisir le réglage adéquat avant de commencer un nouveau projet, plutôt que de le changer en cours de travail sur un projet existant.

Screen_Shot_2018-04-20_at_10.21.42.png

2. Augmentez la taille de la mémoire tampon

Idéalement à une valeur multiple de 2, comme 128, 256, 512 ou 1024. Gardez en tête qu'une taille de mémoire tampon élevée peut entraîner une latence supérieure.

Screen_Shot_2018-04-20_at_10.22.30.png

3. Désactivez les entrées et les sorties non utilisées

Ouvrez "Config. d’entrée" et "Config. de sortie". Vous pouvez également désactiver la paire d’entrées mono de l'entrée stéréo correspondante, et inversement, selon ce que vous utilisez.

Optimisation des paramètres de la carte graphique

1. Mettez la carte graphique à jour

Windows

Assurez-vous que les pilotes de votre carte graphique Windows sont mis à jour vers leurs dernières versions disponibles, car un pilote GPU obsolète peut causer divers problèmes.

Mac

Sur MacOS, le pilote graphique fait partie du système d'exploitation, ce qui rend nécessaire la mise à jour vers une version plus récente du système d'exploitation (lien externe) si disponible.

2. Carte graphique intégrée ou carte graphique dédiée

La carte graphique intégrée fait référence à l'unité de traitement graphique (GPU) intégrée sur la même carte mère que le CPU. Les cartes graphiques intégrées ne disposent pas de pas leur propre CPU et utilisent donc la RAM système et le CPU système. Une carte graphique dédiée ou à part est une carte d'extension utilisant son propre processeur pour gérer les performances graphiques d'un ordinateur.

Windows

En cas de problèmes de performances causés par le GPU, vous pouvez essayer de changer la carte graphique utilisée comme expliqué dans cet article.

Mac

  • Si vous travaillez sur un Mac à double GPU, vous pouvez télécharger cette application tierce (lien externe) pour tester si l'utilisation de la carte graphique intégrée ou dédiée améliore ou détériore les performances et en changer en conséquence.
  • Assurez-vous également de désactiver la Permutation automatique du graphisme comme expliqué ici (lien externe).
  • Pour déterminer quelle carte graphique votre Mac utilise, cliquez sur le menu Pomme dans le coin supérieur gauche de l'écran et sélectionnez À propos de ce Mac.

Remarque : l'utilisation d'une carte graphique dédiée peut entraîner une activité accrue du ventilateur qui, dans certaines conditions, ne peut être évitée.

3. Optimisation des paramètres de la carte graphique (Windows)

Picture_1.pngPicture_2.pngPicture_3.pngDes paramètres similaires sont disponibles dans le panneau de configuration NVIDIA ou Ati Radeon et peuvent être définis par application :​Picture_4.png

4. Désactiver les options de carte graphique supplémentaires (Windows)

Si votre carte graphique est livrée avec des options supplémentaires pour améliorer les scénarios de jeu, telles que la 3D ou les fonctionnalités liées au taux de rafraîchissement, par exemple l'option NVIDIA G-Sync (lien externe), essayez de les désactiver ou de les désinstaller.

5. Travailler avec des moniteurs externes ou 4K

Si vous utilisez un moniteur 4K, n'oubliez pas que la charge de traitement du GPU pour exécuter les applications augmentera en conséquence. Essayez de déconnecter le moniteur externe pour vérifier s'il y a une amélioration.

Sous macOS, le système force l'adaptateur graphique hautes performances lorsqu'une application exigeante telle que Live démarre. Découvrez comment régler les performances graphiques de votre MacBook Pro dans cet article (lien externe).

Optimisation des périphériques gourmands en CPU

Suivez ces conseils pour optimiser le traitement de vos périphériques et plug-ins par votre processeur :

1. Wavetable

Gestion de la charge du processeur lors de l'utilisation de Wavetable.

2. Echo

Gestion de la charge du processeur lors de l'utilisation d'Echo.

3. Gelez ou rééchantillonnez les pistes contenant des périphériques gourmands en CPU

Geler des pistes crée un rendu temporaire de l'audio et puis désactive tous les périphériques. Faites un clic droit sur une piste et choisissez "Geler la piste". Faites de nouveau un clic droit et choisissez "Écraser" si vous souhaitez écraser la piste en audio.

Rééchantillonner une piste va l'enregistrer sur une nouvelle piste audio. Puis, vous pouvez désactiver les périphériques ou effacer la piste originale.

Screenshot_2019-08-16_at_15.54.54.png

 

4. Placez les effets gourmands en CPU dans les pistes de retour.

Cela vous permet de traiter plusieurs pistes avec un même effet.

5. Réduisez la polyphonie

Réduisez la polyphonie de vos périphériques, plug-ins et instruments multisamplés. Moins vous utilisez de voix, moins le CPU est sollicité.

polyphony.png__587x322_q85_crop_subsampling-2_upscale.jpg

6. Désactivez la fonction Spread

Certains périphériques Live ont un paramètre Spread (par exemple Corpus, Operator, Sample). Lorsque la fonction "Spread" est utilisée, on génère deux voix désaccordées pour chaque note, ce qui double également le besoin de traitement.

Screenshot_2019-08-16_at_15.55.44.png

7. Réglez la Reverb sur le mode "Eco"

Cela détermine l'équilibre entre qualité de réverbération et performances de l'ordinateur. Le mode "Eco" utilise peu de ressources CPU, tandis que le mode "High" offre des réverbérations plus détaillées.

Screenshot_2019-08-16_at_15.56.57.png

8. Désactivez les filtres, les LFO et les effets

Désactivez tous les paramètres inutilisés dans les périphériques.

9. Servez-vous du circuit de filtres standard

Tous les circuits de filtres Cytomic (OSR, MS2, SMP, PRD) utilisent légèrement moins de CPU.

10. Désactivez la fonction Warp dans Simpler

Ou bien utilisez un algorithme de warping autre que Complex ou Complex Pro.

Screenshot_2019-08-16_at_16.00.41.png

Optimisation des paramètres des fichiers audio

1. Désactivez le mode Hi-Q sur les clips audio.

Ce réglage améliore la conversion de taux d'échantillonnage lors de la transposition de fichiers audio, mais au prix d'une sollicitation plus importante du processeur. Le bouton Hi-Q peut être désactivé depuis la fenêtre Sample.

Screen_Shot_2018-02-26_at_14.12.38.png

2. Utilisez les warpings Complex et Complex Pro avec modération

Utilisez d'autres algorithmes de warping ou bien désactivez entièrement le warping lorsque cela est possible. Sinon, envisagez de geler la piste, ou de consolider/rééchantillonner les clips concernés.

Optimisation des ressources système

D'autres processus sur votre ordinateur peuvent limiter la disponibilité du CPU pour Live.

1. Fermez les autres programmes

Consultez le moniteur d’activité (Mac) en appuyant sur [cmd]/[espace] et en tapant "Moniteur d'activité" dans Spotlight, ou bien le Gestionnaire des tâches de Windows, en faisant un clic droit sur la barre des tâches. Ceci permet de voir si d'autres applications sont gourmandes en CPU ou en RAM sur votre machine ; le cas échéant, fermez-les.

2. Désactivez le Wi-Fi, le Bluetooth et la webcam

Leur utilisation en parallèle de Live peut solliciter davantage le processeur.

3. Gestion des disques

Vérifiez que vous disposez de suffisamment d’espace sur le disque dur de votre machine. En règle générale, il faut toujours avoir 10 % de la capacité de votre disque dur disponible.

4. Empêchez Windows de désactiver les périphériques USB

Windows désactive automatiquement les ports USB s’il estime qu’ils ne sont pas utilisés. Les interfaces audio USB doivent toujours être activées, et cela peut provoquer des pics d'activité du processeur, sauf si cette fonction est désactivée. Voir comment empêcher Windows d'éteindre les périphériques USB (lien externe).

Réduction des limitations du processeur

Certains paramètres ou certaines façons d'utiliser votre ordinateur peuvent ralentir (réduire la capacité maximale) de votre processeur.

1. Laissez toujours votre ordinateur portable branché

Quand un ordinateur portable est débranché, le processeur peut être limité lorsque vous utilisez des programmes gourmands en CPU comme Live.

2. Choisissez le mode de gestion de l'alimentation "Performances élevées" (Windows uniquement)

Windows dispose d'un certain nombre de modes de gestion, dont certains font meilleur usage du processeur que d'autres. Cependant, le mode de gestion "Performances élevées" est recommandé lorsque vous utilisez des programmes gourmands en ressources processeur comme Live.

3. Vérifiez l'autonomie de la batterie

Les batteries d'ordinateur portable anciennes et inefficaces peuvent limiter les ressources du processeur. Remplacez-les au besoin.

4. Nettoyez vos ventilateurs et vos aérations

Si les ventilateurs et les bouches d'aération sont pleins de poussière ou de peluches, ils doivent tourner plus vite et plus longtemps pour maintenir l'ordinateur à basse température. Cela entraîne une limitation thermique des performances, car les ressources du système sont de plus en plus réduites à mesure que l'ordinateur chauffe. Nous vous recommandons de faire nettoyer les ventilateurs et les aérations de votre ordinateur une fois par an par un professionnel qualifié.

5. Assurez-vous que votre ordinateur est bien ventilé

Assurez-vous qu'il y a une circulation d'air frais adéquate autour de votre ordinateur. Ne le placez pas sur un canapé, un coussin ou une surface en tissu qui pourrait bloquer les aérations. Si vous utilisez votre ordinateur dans une pièce chaude, vous pouvez utiliser un ventilateur externe ou un climatiseur pour le refroidir davantage.

Mise à niveau des composants de l’ordinateur

Les capacités de Live se résument à celles de votre système. Alors que la configuration minimale requise correspond au strict minimum nécessaire pour faire fonctionner Live, idéalement, il est préférable d'utiliser l’ordinateur le plus puissant que vous pouvez vous offrir. Malgré cela, même les systèmes les plus puissants peuvent rencontrer des problèmes de CPU en fonction de leur utilisation.

Si vous n’êtes pas en mesure de mettre à niveau votre ordinateur, vous pouvez apporter des améliorations considérables en mettant à niveau des composants individuels. Bien que dans certains ordinateurs il soit impossible de mettre à niveau les composants, si votre ordinateur le permet, essayez de mettre à niveau le CPU, de remplacer le disque dur par un SSD (Solid state drive) ou d’ajouter plus de RAM.